• Aide
  • 5844 utilisateurs
  • Dons: 50110€
Les actions d'Ecomail
  • Récolté: 1500€
  • Objectif: 1500€
  • Réalisé: En attente
%
Paleop'Terre

L'association Paleop'Terre a été créée au début de l'année 2020. Elle a pour seul but de sensibiliser petits et grands à la protection de la nature à travers des sorties sur le terrain ou des ateliers de découverte. Nous oeuvrons dans différents domaines scientifiques comme la paléontologie (étude des fossiles), la géologie et la minéralogie (étude des roches et des cristaux), la botanique et la nature en général... Nous sommes une petite association basée sur Pont-en-Royans en Isère au pied du parc régional du Vercors. Nous travaillons localement dans la région de différentes manières : randonnées pour apprendre à reconnaître les plantes utiles ; randonnées pour chercher des fossiles et atelier pour les nettoyer et les identifier ; randonnées découverte de la montagne avec une association d'aide aux femmes en maltraitance ; création d'une micro-forêt pédagogique sur le campus universitaire du Bourget-du-Lac...


Description du projet


Le projet en détail dans son ensemble est une étude de la productivité d'une parcelle en forêt fruitière par rapport à une parcelle gérée en arboriculture conventionnelle. L'étude menée va porter non seulement sur le rendement en fruits mais également sur la gestion de l'eau, la résilience des plantation (étude d'essences rustiques et d'essences locales greffées). Pour se faire, un suivi pédo-climatique, un suivi de la biodiversité (hyménoptères, lépidoptères rhopalocères, orthoptères et botanique), un suivi de la "pression ravageurs" et un suivi de l'équilibre entre les essences non-frutières et les fruitiers, un suivi de l'irrigation par goutte-à-goutte et mesure tensiométrique...

L'idée est de montrer qu'une parcelle fruitière diversifiée plantée dans une zone en cours de reboisement ou déjà partiellement végétalisée peut produire un revenu à un agriculteur qui souhaiterait ne pas produire en monoculture intensive traditionnelle. L'idée seconde serait de prouver qu'une telle parcelle est plus résiliente, grâce aux interactions avec le milieu naturel directement en contact, et sera donc capable dans l'avenir de mieux réagir face aux nombreux aléas climatiques plus intenses, aux agressions des "ravageurs" aussi.

Ce projet n'a pour le moment aucun financement autre que mon financement personnel. Il sera mené sur les cinq prochaines années car il faut trois années avant que des arbres fruitiers ne rentrent en production et seront en pleine production estimée à partir de la quatrième année (valeurs confirmées sur la cinquième année). Les résultats feront l'objet de la parution d'un livre dans lequel tout le détail de la création et du suivi d'une parcelle.

Pour revenir sur le projet, n'ayant pas eu la possibilité d'avoir une parcelle d'un hectare, nous avons pu obtenir trois parcelles d'environ 3000-4000 m2 sur trois communes voisines et avec des similitudes et des points différents qui permettront de consolider les résultats obtenus. La majorité des plants achetés sont similaires sur les trois terrains. Le système d'irrigation avec goutteurs a été installé sur une des trois parcelles.

Pour la parcelle de Courtevoux, l'idée était d'augmenter la biodiversité en plaçant une ou plusieurs mares en partie haute sur laquelle nous pourrons y soutirer les deux tiers de l'eau pour irriguer les arbres. Le plan d'eau sera creusé puis recouvert d'une couche d'argile afin de ne pas utiliser de bâche EPDM pour rester avec des matériaux naturels. La gestion de l'irrigation sera faite par suivi tensiométrique en plusieurs points de la parcelle.

Ecomail participe donc à cette étude notamment sur la parcelle de Courtevoux (expliqué ci-dessus) pour la mise en place de la mare. Ceci afin d'attirer plus de biodiversité ainsi que de permettre l'irrigation des arbres fruitiers.

Categories
Dernières actions